[Blabla...] Anectodes, Nintendo Switch et Divagations Vidéoludiques

Encore une fois dormir”, cette phrase que me disaient mes parents résume à elle seule l’excitation à la veille d’un jour tant attendu. Que ce soit Noël, mon anniversaire ou encore ici à J-1 de la sortie de la Nintendo Switch. Ce retour à l’enfance n’est pas innocent car tout comme de nombreuses choses notre rapport au Jeu Vidéo se forge à l’enfance/adolescence. Depuis ma Super Nintendo, et ma GameBoy, j’ai toujours aimé les personnages et l’univers Nintendo. C’est donc impatiemment que j’attends la sortie de la Switch.

Contrairement à la génération Z né avec un smartphone en guise de biberon, les « vieux » gamers, qui a dit comme moi, de la génération X/Y ont très certainement rêvé adulenfant du concept proposé par la Switch. Qui n’a pas eu envie de ramener Zelda, Mario ou ces atres héros préférés dans la cour d’école, en vacances,… Alors oui ce fût possible grâce à la GameBoy et ces itérations mais il faut avouer qu’en bichrome on était bien loin graphiquement de nos Super Nintendo qui trônait fièrement dans le salon.

Car c’était ça aussi l’enfance, une guerre de clans entre les pros-Sega VS les pro-Nintendo où tout était question de jeux. Les uns jouaient fièrement sur Super Mario World, Mario Kart, Bomberman ou à Killer Instinct là où d’autres jouaient à Sonic, Mortal Kombat, … Il faut dire qu’à l’époque j’aurai aimé posséder les 2 consoles mais mes parents réfractaires aux jeux vidéo ne le voyaient pas ainsi. Mon père était resté bloqué à la console Atari d’un lointain cousin ou les sprites, à force de laisser une image immobile des heures durant sur l’écran cathodique (pour les plus jeunes, « Google »), restaient incrustés dans l’écran. Pourquoi je parle de ça, simplement parce que depuis je me suis bien rattrapé, mais car cette Switch me rappelle mon enfance. Mario et Zelda sont des personnages qui m’accompagne maintenant depuis 30 ans.

Quelle joie immense de retrouver Zelda au lancement de la Nintendo Switch ce 3 mars dans The Legend of Zelda : Breath of the Wild. Encore plus sur Switch car ce Zelda, c’est la promesse de me promener des heures durant dans les plaines d’Hyrule sans contraintes. Fini les disputes conjugales car j’ai envie de monopoliser l’écran de TV pour jour à Splatoon sur WiiU. Ici pas de concessions, aucunes ! Pas besoin de changer de jeux ou de passer sur 3DS, TV allumée, je passerai tout simplement en mode « Nintendo Switch only » accouplé avec les 2 Joy-Con pour profiter de Link lors de mes déplacements ou à l’heure du JT.

Ravi de retrouver Link, je ne peux m’empêcher d’être une pointe déçu qu’aucun jeu Mario ne fasse partie du lancement, et encore plus déçu depuis la découverte de Super Mario Odyssey en vidéo lors de la présentation de la Nintendo Switch. Il faut dire que c’est Mario qui m’accompagne depuis l’enfance. Mario que j’ai reçu en bundle avec ma GameBoy (et non Tetris…) en bundle avec ma Super Nintendo dans Super Mario World,… C’est aussi Mario qui m’a fait découvrir les joies de la 3D au lancement de la Nintendo 64 dans Super Mario 64. Mais je me dis, et j’espère, que comme Super Mario Sunshine (mon préféré à ce jour) sorti après le lancement du GameCube, que ce Super Mario Odyssey sera absolument fabuleux ! Un Super Mario Odyssey dévoilé et prévu fin 2017 comme vous pouvez le voir sur le planning dévoilé lors de la présentation de la Nintendo Switch. Un planning qui fait résonner ma fibre nostalgique avec Super Bomberman R, prévu au lancement, ou encore Ultra Street Fighter II. Mais un planning qui proposera d’autres jeux comme Arms, Mario Kart 8 Deluxe ou le très attendu, en ce qui me concerne, Splatoon 2 !

Splatoon 2 qu’il me tarde de pouvoir déjà tester en mars grâce à une preview spéciale que les possesseurs de Nintendo Switch pourront télécharger avant sa sortie estivale afin de batailler contre des adversaires du monde entier pendant six sessions couvrant les trois jours de l’événement Splatoon 2 Global Testfire.

Car Mario, Zelda, Splatoon,… C’est ça Nintendo ! En plus de proposer des concepts uniques à chaque fois (du joystick anologique de la Nintendo 64, en passant par les 2 écrans de la Nintendo DS, aux mouvements grâce à la Wiimote sur Nintendo Wii,… ), Nintendo c’est avant tout des JEUX ! Et c’est ça qui me plait depuis ma plus tendre enfance ! Le rendez-vous est donc d’ors et déjà pris pour moi dès le 3 mars pour découvrir cette Nintendo Switch dès son lancement accompagnée de Legend of Zelda : Breath of the Wild.

  1. Cool ! Ca fait plaisir de te relire un peu :) Et de surcroît de lire un avis passionné ! Je n’ai pas préco la console mais il me tarde de l’essayer aussi quand j’en aurai l’occasion :)

  2. Quelle bonne nouvelle! Tu es de retour. Pour ma part le concept de la Switch me plaisait, mais son prix me gêne surtout par la pauvreté de son lineup et des jeux censés sortir dans les mois suivant la sortie de la console. A cela s’ajoutent des défauts de conception et choix techniques de Nintendo pour cette console qui m’hérissent les poils. Au lancement seuls Zelda et Bomberman pouvaient m’intéresser, mais vu la catastrophe qu’est cet épisode de Bomberman, je me résigne à faire Zelda sur WiiU.

  3. La Switch réveille la nostalgie des jeux Nintendo d’antan, tout comme cet article celle de te lire.

  4. Tout à fait d’accord avec toi! J’attends fébrilement mon anniversaire en fin de mois, ma ptite femme veut me l’offrir. :cool:

    Par contre en Belgique les enseignes l’affichent à 329€! Quelle honte!

Laisser un commentaire


NOTE - Vous pouvez utiliser les éléments et attributs HTML tags and attributes:
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>